Theere
Hiiiii! ;3
Yokoso, Theerien!
Comment ça, "Où suis-je?"?
Laisse-moi t'expliquer...

Tout commença en 2012, lorsque deux planètes s’entrechoquèrent : Theeah, et la Terre. Elles auraient du voler en éclat, mais une chose étrange se produisit. Le contact de l’atmosphère terrienne, et de la chaleur émanée de Theeah fit fusionner les deux planètes. C’est ainsi que Theere est née. Une planète, une seule ville. C’est là que vivent de nouveaux êtres ; les Breathless, Fall’Da, Nicest, Nastiest, Torned et Shapeless. Des êtres magiques bien réels…
Que serez-vous ? Quelles seront vos valeurs ?
A vous de choisir.
Bienvenue parmi nous…



 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 • June Wernia ~ L'histoire trop " Ðάâǻäãàŕřʀkќ " !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
June Wernia


Féminin ♥ Age : 23
♣ Messages : 38
♦ Localisation : Françaiiiise.
● Emploi/loisirs : Lycéenne ~
♪ Humeur : Shootée :B

Profil du personnage
Age: 17 ans.
Capacité spéciale/pouvoir: Contrôle partiel des vents.
Classe/métier:

MessageSujet: • June Wernia ~ L'histoire trop " Ðάâǻäãàŕřʀkќ " !   Mer 28 Mar - 19:15



June Wernia
« La douleur c'est peut-être ça :
une façon permanente d'être déraciné de l'immédiat. »



© Jessica Stam
©Fiche by June
    I D E N T I T É.

    Nom : Wernia
    Prénom : June
    Surnoms : Juny/Junie ; Junette ; Belle Blonde ; Beauty ; Ma Chérie ; Les gens ont de l'imagination ;D
    Date de naissance (sans année) : 22/05
    Âge : 17 ans.
    Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle ~
    Classe demandée : Breathless Ni
    Pouvoir : Contrôle partiel des vents.
    Prédef' ? (Enlever l'inutile) : Non
    Multi-comptes ? : Non
    Pouvons nous garder ton personnage si jamais tu te désinscris ? : Oui ; même si je compte pas partir êe.

Me, Myself and I
I'm just me.


June, elle est grande. C'est sans doute la première chose que vous verrez chez elle. Ou non, vous la verrez grâce à sa grande taille, mais la première chose que vous remarquerez vraiment se sont ses cheveux. Ses beaux cheveux blonds, à la limite du platine par moment, et variant en fonction de la luminosité des pièces ou du jour -'fin normal, non ?-. Il lui arrive jusqu'au milieu des omoplates, mais il lui arrive de les couper courts de temps en temps. Ensuite, vous ne pourrez que vouloir admirez ses yeux, ses magnifiques yeux, verts translucides. Quelques fois même tirant sur le jaune. Ils sont assez indescriptible en réalité, mais très agréables à voir. Suite à ça vient l'admiration de son nez, ceci dit banal, et de ses grandes lèvres formant un merveilleux sourire quand l'envie lui prend. Celles-ci sont naturellement rosées. Voici ensuite son cou : parfaitement blanc, doux, et à la ligne bien tracée. Ses épaules sont fines, ainsi que ses bras et ses jambes. Sa poitrine aussi d'ailleurs, mais Mademoiselle n'en est pas si complexée que ça. Oh, certes, il lui arrive de temps en temps d'envier les autres pour la taille de leurs atouts, mais bon. Elle s'y fait ! Revenons au reste de son corps. En dessous de sa poitrine se trouve un ventre totalement plat et quelques abdominaux, mais vraiment très peu ! Puis, de l'autre côté, un dos à la peau aussi laiteuse que celle de son cou, tracé aussi élégamment par la nature. A la fin de celui-ci, deux fesses, sur lesquels Mademoiselle rebondie assez bien quand il lui arrive de tomber dessus. Et seulement après arrive ses longues et fines jambes. Ses doigts sont également fins et longs, et ses pieds... sont... normaux. Comme des pieds, quoi. Oh ! Mais il y a un détail que j'ai oublié, du au fait que June fait tout pour le cacher : du côté interne de sa jambe gauche, tout juste entre son genou et le début de son mollet, se trouve deux traces de canines. Les traces des canines qui la transformèrent.

Pour ce qui est de son style vestimentaire, June a de très, très, bons goûts. Il faut dire que quand on a une mère comme la sienne, il vaut mieux. Oui parce que sa maman est mannequin. Bref. Notre Junette a déjà fait quelques défilés -et empochés un bon salaire au final-, mais ça n'a pas l'air de la brancher plus que ça. Elle a en tout cas la chance d'avoir un métabolisme incroyable ! En effet, la demoiselle mange pratiquement n'importe quoi depuis son plus jeune âge sans qu'elle n'ai prit le moindre grammes de trop. Rien ! A croire que son corps arrive à tout faire disparaitre en un claquement de doigts, la laissant maigre depuis toute petite. Mais bon, elle ne va pas se plaindre de ça. Sinon, il lui arrive d'avoir des petites pulsions fantaisistes et d'essayer, comme ça, un nouveau style vestimentaire pour une journée, ou un nouveau maquillage. (Vu le fric de sa famille en même temps, elle peut se le permettre /PAN/).

Sur le point de vue psychologique, June est quelqu'un que l'on pourrait qualifier d'optimiste si l'on ne devait choisir qu'un seul mot. Toujours là pour aider les gens, même des inconnus -du moment qu'ils ont une bonne tête-, elle est très sociable envers n'importe qui, et assez tactile avec ses proches ou connaissance. Il suffirait presque que vous répondiez juste à son « Bonjour » pour que la prochaine fois qu'elle vous voit elle vienne vous prendre dans ses bras et faire comme si elle vous connaissait depuis la maternelle. Elle est comme ça, June ! De plus, vous pouvez "aggraver" son cas en lui donnant à manger. Han ! A manger ! Rien que ce verbe pourrait constituer son péché mignon, c'est dire. Même si ses préférences vont aux chips Pringles, elle est exigeante quand même, au chocolat à la noisette et aux cookies (qu'elle fait des fois elle-même). Mademoiselle est très ouverte d'esprit sinon, prête à écouter n'importe qui et n'importe quoi. Naïve ? Oui... Un peu... Mais on peut dire que c'est ce qui la rend encore plus mignonne ! Accompagné du fait qu'elle n'a pas un physique ingrat du tout, qu'elle est souriante, assez rieuse, et qu'il lui arrive de faire quelques maladresses, mais jamais d'une ampleur monumentale. Juste bafouiller comme pas possible parce qu'elle a trop de choses à dire et ne sait pas dans quel sens les assembler, par exemple. Oh, et ses mimiques sont trop mignonnes, que se soit quand elle réfléchit ou qu'elle dort. Tête-en-l'air ? Hmm, oui, notre demoiselle l'est plus souvent qu'elle ne se l'avoue. Mais sinon June est très intelligente malgré ces petits inconvénients ! Ouverte d'esprit, elle à même une culture générale impressionnante. Sinon, chose qui n'a pas de rapport avec la phrase précédente, Junie est une véritable pile électrique, même quand elle dort ! Elle ne peut pas s'empêcher de bouger.




That's my fate
Once upon a time...


Pour commencer, sachez que le père de notre blondinette est un Nicest et que sa mère est une Breathless. Étrange couple ? Certes, certes, mais l'Amour fait bien des choses... Suite à leur mariage naquirent deux ravissants enfants : Owen et June Wernia. Le grand frère de June a deux ans de plus qu'elle et est un Breahtless alors que sa sœur naquit avec l'âme d'une Nicest. Il a le don de pouvoir faire de la télékinésie et sa sœur celui de contrôler partiellement les vents. A l'école, Owen est l'élève perturbateur, et sa sœur fait la joie des anciens professeurs de son frère en étant une élève modèle. Physiquement, June ressemble plus à sa mère et Owen à leur paternel. Tout, donc, les différencie l'un de l'autre. Mais intimement, ces deux-là s'entendent très bien. Oh, aucun inceste ou autre truc dans le genre ! Mais Owen est toujours très protecteur envers elle, présent à n'importe quel moment pour la réconforter ou lui tenir compagnie, bien que, en général, c'est plutôt June qui fait tout ça. En fait, leurs différences les rendent complémentaires et ils sont autant frère et sœur que meilleurs amis. June força même une fois son frère a boire de son sang pour que celui-ci ne tombe pas dans le "Profond Sommeil", celui-ci ayant oublié de s'abreuver plusieurs jours de suite.

Malheureusement, June vécu un drame dans sa vie, l'empêchant de mener une vie tranquille jusqu'à ses dix-sept ans, loin de la guerre des groupes faite par "les grandes personnes".

C'est l'année de ses quinze ans que tout bascula. Adieu, monde radieux et rieur; Bonjour, la souffrance et la peur. (Punaise j'fais des rimes et tout en plus ! /PAN/) C'était un soir, un soir d'hiver, où une énorme tempête de neige avait empêchée les invités de ses parents de repartir chez eux. Mais ce n'était pas grave, Junie habitant dans une grande maison, ses parents avaient deux chambres d'amis prêtes à être occupées à tout instant. C'est comme ça que le patron de sa mère ainsi que le collaborateur -et ami- de celui-ci restèrent à la maison. Tout aurait pu se passer tout à fait normalement. Aurait pu. Mais il se trouvait que le patron de sa mère était un affreux pervers, et son meilleur ami également. Alors la nuit, avec toute la discrétion du monde des horreurs sur le point de se faire, ils entrèrent dans la chambre de June. Sauf que, celle-ci ne dormait pas, voyons ! A onze heures, quelle bête idée. Elle était en train de lire un livre, tranquillement assise sur son lit, le dos appuyé sur son oreiller. Tellement concentrée, cette mignonne et fraiche jeune fille, qu'elle n'entendit pas ces monstres entrer dans sa chambre. Qu'elle fut prise d'une incroyable stupeur quand elle vit le patron de sa mère assit non loin d'elle sur son lit, une main posée sur l'un de ses blancs tibias -c'est ça qu'y l'avertit de la présence des hommes-. Alors elle ferma doucement son livre et se pencha quelque peu vers le patron pour mieux le voir et lui demander s'il manquait quelque chose dans sa chambre. Grande erreur : déjà que son pyjama consistait en un sort en soie un peu trop grand, retombant légèrement sur le haut de la courbe de ses cuisses, et en un débardeur, le fait qu'elle se penche en faisant tomber quelques unes de ses mèches de cheveux sur ses épaules découvertes -involontairement, bien entendu- n'aggrava que l'état des monstres. Le patron se pencha également, sa main posée plus tôt sur la jambe de la jeune fille venant s'agripper à l'arrière de son crâne pour l'attirer violemment vers lui, provoquant la rencontre de leurs lèvres et de leurs langues. Dégoutée, elle tenta de se débattre, mais c'est là qu'intervint le meilleur ami du patron. Il lui agrippa les chevilles alors que le patron empoignait ses poignets en lui susurrant d'une voix puant l'alcool et la cigarette que "Oh oui, il me manque quelque chose ! Il me manque toi, toi ! Je te veux toi ! Vas-y, alleeez..! ... Putain ! Miguel ! Fais quelque chose elle arrête pas de se débattre, là !". Ne voyant alors aucune autre solution, ou n'en voulant aucune autre plutôt, le-dit Miguel planta ses crocs du côté interne d'une des jambes de June, un peu en dessous de son genou, mais pas encore dans son mollet. Je ne vous raconte pas la nuit qu'elle passa, ces heures de supplice ou pratiquement vidée de son sang elle du subir la présence de ses deux violeurs.
C'est quand enfin ils montrèrent des signes de fatigue qu'elle vu un espoir d'être enfin "sauvée", si ce mot avait encore une quelconque signification pour elle, de cette monstruosité. Mais en fait non. Il fallait encore un coup de grâce, voyons ! Mais pas de la part du patron, lui, il était reparti dans sa chambre bien content en train de remonter son caleçon, laissant June comme pour morte avec Miguel. Il lui avait dit d'en faire ce qu'il voulait. Oh ! Au fait. J'ai oublié de vous dire que ces deux malfaiteurs étaient des Breathless Na, mais ça c'était logique vu l'histoire, non ? Et en bon Breahtless Na qui soient, plus on fait souffrir ses victimes, mieux c'est, non ? C'est pourquoi ce-dit Miguel, bien plus dérangé que son obsédé sexuel de collaborateur et meilleur ami, força June à boire de son sang, la menaçant de revenir avec d'autres amis, de purs Nastiest complètement haineux envers les Nicest, encore plus atteints que lui et son meilleur ami au niveau sexuel.
"Mais, et que faisait Owen ? Où était-il ?" penseront peut-être certains. Et bien Owen était dans sa chambre, allongé sur son lit, victime depuis deux jours d'un Profond Sommeil.

June resta profondément traumatisée de cet évènement mais fit en sorte d'essayer de tout oublier le plus vite possible, de façon à ne pas inquiéter ses proches et à leur venir en aide, de façon à recommencer sa vie comme si rien n'avait été, en fait. Mais certaines blessures ne se cachent pas aussi facilement qu'on le croit : sa famille du bien remarquer que leur petite chérie était devenue une Breathless Ni suite à cette tempête. Bien consciente que ce ne pouvait pas être elle, voyons, elle s'en souviendrait quand même, ni son fils puisqu'il était en un Profond Sommeil, la mère de June kidnappa son patron avec son aide, Owen étant tout aussi fou de rage qu'elle. Ils le massacrèrent après des jours de torture. Bien sûr, ils avaient bien prit soin de ne laisser aucune trace lors de l'enlèvement du patron et lors de la combustion de son corps. Malheureusement, ils n'eurent aucune piste pour les aider à retrouver Miguel, ne sachant lequel des deux Breathless Na avait transformé June. Les deux n'avaient donc qu'à souffrir de manière égale.
Junie a apprit la disparition du patron de sa mère aux informations mais ne sait en aucun cas que ses kidnappeurs sont des membres de sa famille, ni ce qu'il est devenu. Ainsi que Miguel, elle s'en sait rien et ne désire en aucun cas le savoir.

Mis à part les traces de morsures présentes sur sa jambe, ce qu'il resta à June lors de cet évènement fut une profonde rancœur envers ces deux hommes et tout ce qu'ils sont. Des Breathless donc, mais aussi des Nastiest. Et comme sa mère et son frère sont des Breathless et que June en a connu beaucoup d'autres grâce à eux durant sa vie, sans que ceux-ci ne lui fassent aucun mal, sa haine se téléporta vers l'autre nature de ses agresseurs : les Nastiest.




Description détaillée du pouvoir
Ou le comment du pourquoi tu as la classe !


C'est environ depuis ses 5ans que June a su qu'elle avait des affinités avec les vents. Comment ça ? Eh bien, quand vous souhaitez une journée sans nuages avec juste une légère brise et qu'au bout de quelques heures les nuages se trouvant au-dessus de votre maison se déplacent pour faire apparaitre les rayons du soleil -mais avec quand même un léger vent faisant s'envoler les cheveux-, on peut se poser des questions. Surtout si au fur et à mesure que l'on grandit nos souhaits concernant les vents se réalisent de plus au plus. Oh, après, je ne dis pas non plus qu'elle les contrôles totalement, non. C'est que ça lui demande beaucoup d'énergie ça ! Maiiis... si elle n'utilise pas son pouvoir pendant quelques jours, celui-ci s'accumule dans son corps et lui permet ensuite de contrôler les vents pendant plusieurs heures lors d'une journée. Bien sûr, connaissant June, son pouvoir lui sert surtout de façon à ramener des nuages pour provoquer de la pluie afin de faire pousser les plantations des jardins de ses voisins; ou alors pour alléger une journée d'été un peu trop chaude en levant une brise aux heures les plus caniculaires. Mais sachez que si elle n'a pas utilisé son pouvoir pendant plus d'une semaine, elle est maintenant capable de créer de petites tornades d'environ un mètre, suffisamment puissantes pour faire s'envoler quelqu'un et l'amener à près de 500 mètres loin d'elle. Et son pouvoir ne fait qu'augmenter ! A ses dix-huit ans, selon ses statistiques, ses tornades grandiront de 20 centimètres et pourront transporter quelqu'un sur une distance de 510 mètres. Cela reste cependant aléatoire..


Détails en plus
Parce que j'ai toujours des trucs à dire 8D



• On devinera aisément que suite à la tragédie qui lui arriva, June resta traumatisée des hommes. Certes, s'ils ne ressemblent pas à Miguel, ça va. Mais dès que vous avez le même genre de coupe de cheveux, d'habits, ou encore pire de visage ou de manière, vous pouvez être sûre qu'elle vous évitera comme la peste.
• Elle est peureuse et très frileuse en temps normale, mais il lui arrive de vouloir faire la warrior. (Ou alors son boulot de mannequin l'oblige à sortir en tee-shirt en hiver le temps d'un shoot).
• Elle a en revanche une rage folle contre tous les hommes pouvant ressembler à l'ancien patron de sa mère : ventripotent (qui à un gros bide quoi), assez petit, les cheveux bruns foncés et avec une odeur constante de clopes. Si vous êtes ainsi et Nastiest, vous pouvez être sûr qu'elle s'en prendra à vous; si vous êtes d'un autre groupe... Ça reste à voir.
• Elle regrette énormément le fait de ne plus avoir de goût et de ne maintenant plus pouvoir boire que du sang. Il lui arrive d'ailleurs de temps en temps de manger des aliments qu'elle adorait quand elle n'était pas Breathless, on ne sait jamais, des fois qu'un miracle se produise... Donc si vous la voyez avec des chips, des biscuits apéros, du chocolat, des gâteaux ou encore des petits nounours gélifiés, c'est normal \o.
• Heureusement pour elle, elle peut toujours sentir le goût du Coca ! Non mais parce que, sérieusement... Si elle n'avait plus eu la perception de ce liquide merveilleux, qui sait dans quelle dépression profonde elle serait tombée... Elle en est complètement accro ! Et collectionne tout ce qui peut porter le logo de ce soda.
• Elle écoute toutes sortes de musiques, lit toutes sortes de livres, voit toutes sortes de films. Elle adore se cultiver en somme \o.
• Elle rêve d'avoir un chiot. Un labrador.
• Elle aime son frère plus que tout mais n'est pas possessive. En gros, elle en voudra pas à mort ou autre à la fille qui deviendra la petite amie de son frérot.
• Elle ne supporte pas tout ce qui est flasque : gelées, limaces, escargots, etc..




Tu as une question & peur de déranger notre fonda' chérie ?
N'hésite pas, j'adore les questions **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louly S. McKay

~ Fondatrice & Godzilla ~
~ Fondatrice & Godzilla ~
Féminin ♥ Age : 24
♣ Messages : 688
♦ Localisation : Dans un grand champ de violettes...♥
● Emploi/loisirs : Etudiante en Lettres Modernes & Prof' d'aide aux devoirs
♪ Humeur : Un véritable fiasco!

Profil du personnage
Age: 19
Capacité spéciale/pouvoir: Deviner les sentiments des autres
Classe/métier:

MessageSujet: Re: • June Wernia ~ L'histoire trop " Ðάâǻäãàŕřʀkќ " !   Mer 28 Mar - 19:30

"il lui arrive de vouloir faire la warrior"
Je crois que c'est juste ta phrase, wineuse! **
J'aime ta fiche, Juny! *-*
(Et je t'aime toi aussiiiiiiiiiiii
//OUT//)


Love should always be like Princess stories...

~
Que vois-je? Une question te trotte la tête! Mais clique donc sur "MP", voyons ;3
Petite Nounoursette au chocolat toujours à votre service! ♥️
*Courbette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

• June Wernia ~ L'histoire trop " Ðάâǻäãàŕřʀkќ " !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Histoire Trop Bien Avec Un Thème Nul
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Theere :: ϟYour character, your story :: •DOSSIERS D'INSCRIPTION :: ϟYour character :: ϟWelcome!-

Thème et Conception by Louly
All Rights Reserved